Montélimar : la ville des lauriers roses en Drôme Provençale ?

Montélimar est la commune connue pour être aux Portes de la Provence.

Cela implique une végétation qui commence à être méditerranéenne.
Le laurier rose fait bien entendu partie de la palette végétal que vous vous attendez à trouver dans ce type de climat.

Compagnon de l’olivier, du pin parasol et du gaura, le laurier rose ou Nerium oleander, contribue à l’identité paysagère de Montélimar.

Laurier rose : une plante méditerranéenne aux couleurs qui explosent en été

 

 

Le laurier rose est une plante méditerranéenne presque magique.
Cet arbuste pousse quasi spontanément et ne nécessite pas vraiment d’entretien particulier, si ce n’est une taille régulière pour éviter qu’il ne devienne trop envahissant.
La floraison est estivale, sous le ciel bleu de Provence.

Elle peut être rose, rouge ou blanche.

 

 

Le laurier rose à floraison blanche est rare à Montélimar

Le Nerium oleander à floraison blanche est plus rare à Montélimar car il est plus facilement gélif.

A moins -10°C il n’y a plus personne, et malgré les apparences, une telle température est parfois ressentie en hiver dans la cité du nougat.

 

Il ne reste donc à priori qu’une laurier rose à floraison blanche de belle taille, au pied  des escaliers de l’église des Carmes, rue Monnaie Vieille.
Cela se situe au nord du centre-ville, à environ 5 minutes des gites nougat de Montélimar.

 

 

Plusieurs grandes haies à observer

 

Quant aux autre type de lauriers roses, vous les trouverez bien répartis sur toute la ville.
Les plus grands ensembles se situent boulevard de l’Europe, entre la pharmacie éponyme et la route d’Espeluche.
Ils sont également présents à foison vieille route du Teil, au niveau du lotissement Louis Chaix

 

 

 

Les allées provençales ont leurs lauriers roses… nains

 

L’inconvénient majeur du laurier rose est comme nous l’avons vu, son développement foisonnant.

Soit les jardiniers le laissent se développer et il encombre rues et trottoirs, soit ils le taillent et du coup il ne fleurit plus… ce qui est quand même très dommage !

 

Une parade a été trouvée car il existe une (et une seule) variété naine.
La floraison est rouge et la hauteur de ces lauriers se stabilise autour de 80cm.

C’est cette variété dite « nana rosso » qui a été implantée dans les zones de prestige, comme les Allées provençales, qui ceinturent le centre-ville.

 

La route de Marseille a ses lauriers roses … arbres

 

Le Nerim oleander peut aussi prendre la forme d’un arbre.

Généralement le tronc est complètement lisse et est surplombé par un touffe verte en forme de boule.
L’effet esthétique est des plus ravissants, d’autant plus que la plupart des variétés tiges ont une magnifique couleur rose pâle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *