Voyager à Saïgon (Ho Chi Minh)

De visite au Vietnam pour quelques jours ? Vous souhaitez visiter Ho Chi Minh ville ? Voici quelques conseils qui pourront vous aider dans votre voyage :

 

Qu’est-ce que Ho Chi Minh ?

Ho Chi Minh ville allias Saïgon (renommée depuis la fin de la guerre du Vietnam en 1975) est la seconde ville du Vietnam et première ville économique du pays. Deuxième porte d’entrée du Vietnam après Hanoï (la capitale), elle est située dans le sud du pays à 2h d’avion de cette dernière. Elle est aussi la plus grande ville avec près de 13 millions d’habitants. Cette métropole fut l’ancien chef-lieu des américains durant la guerre qui sépare Nord et Sud. Elle fut donc très prisée pour sa localisation près de la rivière de Saïgon, ses ports et ses richesses. Ainsi, elle garde une forte influence occidentale comparée à la capitale du Nord.

Quel temps fait-il ?

Le climat Vietnamien est généralement chaud et humide, un climat tropicale qui se caractérise par beaucoup de soleil et de fortes pluies. De par sa forme allongée en une longue bande côtière, on peut  distinguer des différences de températures nettement marquées entre le Sud et le Nord. Au Nord, les températures d’hiver se font sentir entre novembre et mai avec une moyenne de 15°C en journée. Pour ce qui est de mai à octobre, vous pourrez retrouver des températures d’été avec des moyennes de 30 à 35°C ainsi que quelques pluies. Au centre, il est bon de visiter durant la période février – mai et d’éviter la période des moussons où les typhons frappent le centre avec une pluviométrie très élevée (octobre à décembre). Au sud, la période à éviter se trouve entre juillet et septembre où c’est l’époque pluvieuse couplée d’une chaleur très moite.

Que visiter à Saigon ?

 

En fonction du temps dont vous disposez la visite du Sud pourra être une expérience tout aussi riche que celle du Nord. Le cœur de HCM avec ces nombreux monuments, musées ou architectures coloniales :

  • La fameuse cathédrale de Notre de Dame de Saigon avec son architecture française de l’époque
  • Juste à côté vous retrouverez la même architecture avec la poste centrale et le portrait de Hồ Chí Minh accroché au mur, juste au-dessus des comptoirs.
  • Non loin de ces monuments vous trouverez l’hôtel de ville, l’Opéra et la skydeck tower (plus grand immeuble à Saïgon, deuxième du pays).
  • D’avantage vers le cœur de la ville vous retrouverez le palais de la réunification, dernier bastion de la résistance Sud-Vietnam face au Nord-Vietnam, avec l’image historique du char T-54 qui enfonça les grilles du palais pour mettre fin à la guerre qui a ravagé le pays.
  • Vous trouverez par la suite de nombreux musées dans la ville notamment celui de la guerre, retraçant les horreurs perpétrés par l’armée américaine tel que l’utilisation du napalm, de l’agent orange et toutes les horreurs de la guerre.
  • A travers la ville vous pourrez aussi retrouver différents temples bouddhistes ou pagodes.
  • Enfin pour les amateurs de shopping vous retrouverez les luxueuses galeries commerciales près de la cathédrale ou le très connue marché de Ben Thanh et ses centaines d’étalages de vêtements et d’accessoires de toutes sortes, ainsi que son marché de nuit et ses alentours.
  • En dehors du centre-ville vous pourrez vous balader le long de la rivière, dans les parcs ou partir visiter les tunnels de Cu Chi creusés par les vietnamiens pour contrer les Français puis réutilisés durant la guerre du Vietnam.

Ou dormir ?

Selon votre budget et vos envies Ho Chin Minh propose toutes sortes d’hébergements. Les hôtels sont légions, avec un éventail de services variés. Des hôtels guest house accueillant étudiants et touristes de passage pour quelques euros par nuits mais aussi hôtels de luxe. Ou même, ce qui paraît impossible pour certains, le fait de dormir chez l’habitant. En somme, tout est possible.

Que boire et manger ?

Une chose est sure, la nourriture ne manque pas que ce soit dans les bars, les restaurants ou tout simplement dans la rue.

Dans la rue par exemple vous pourrez goûter toutes les saveurs du pays pour quelques euros. Avec des étalages de fruits exotiques durian, coco, banane, ananas, mangoustan, ramboutan, carambole etc.

De même, vous y trouverez aussi de nombreux chariots vendant du :

  • Bánh mì qui est une sorte de sandwich ou vous y ajouter ce que vous y souhaitez (laitue, carotte, saucisse, poulet, porc etc.)
  • Banh bao  qui est une brioche de riz cuite à la vapeur, fourrée au porc  agrémenté d’un œuf dur

Dans les restaurants, vous pourrez apprécier :

  • La fameuse soupe Phở , soupe de bœuf avec des nouilles de riz, des germes de soja, de la coriandre et de nombreuses épices
  • Les nems ou aussi appeler Chả giò, galette de riz farcie à la viande de porc ou de poulet, plus des vermicelles, herbes, épices et légumes, le tout frit et servis avec une sauce aigre douce ou menthe et de la laitue.
  • Les Banh xeo, crêpe faite de farine de riz, garnie de viande de porc ou de crevette, des légumes tels que les germes de soja, des herbes et du nước mắm (sauce de poisson fermentée extrêmement présent en Asie).
  • Pour ce qui est du dessert vous aurez peut-être droit aux :
  • chè đỗ đen hạt sen, soupe sucrée de haricots noirs et graines de lotus
  • Chè chuối, dessert vietnamien à base de lait de coco, perles de tapioca et bananes
  • Les nombreux gâteaux faits à base de riz gluants déclinés sous toutes les saveurs, couleurs et textures.

Comment se déplacer ?

La moto: En ville plus qu’ailleurs le moyen le plus utilisé, le plus viable et le plus commode est et reste la moto. Pas cher et pratique, elle passe partout et vous permettra si vous en prenez une de découvrir l’extérieur de Saigon. Vous procurant ainsi une sensation de liberté. Cependant, officiellement il n’est pas permis aux étrangers de conduire une moto. De plus, vous devez être très vigilant car la circulation est extrêmement dense, avec peu de règle de circulation et des chaussés en mauvaises état.

À pied ou à vélo: Une balade à pied à travers la ville ne vous fera pas de mal si ce n’est vous deshydrater sous la chaleur pesante et la pollution du centre-ville. D’autant plus, la moto doit être garée et surveillée en

permanence pour éviter les risques de vols (de nombreux gardiens peuvent garder et garer votre moto). Le vélo est aussi un alternatif mais reste un moyen risqué de transport notamment face aux innombrables motos.

  • La mototaxi: Moyen de transport très courant pour vous permettre d’aller rapidement à une destination, (pas sans risques) mais doit être obligatoirement négociée au préalable.
  • Le taxi: Très bon moyen de se déplacer, peu cher mais reste plus lent que la moto notamment dans les villes ou le trafic est dense.
  • Le bus: Très bon marché pour de longs voyages notamment du nord au sud. L’inconvénient majeur est qu’il prend beaucoup de temps, soit entre 1 et 2 jours de voyages avec des bus couchettes (vous dormirez donc dans le bus).
  • Le train: Plutôt cher et lent (aussi lent voir plus que le bus), le train est une opportunité de voir le paysage du Vietnam. Mais, vous devrez compter entre 1 et 3 jours de voyages.
  • L’avion: Transport le plus rapide pour les longs trajets intérieurs 2h pour un trajet Hanoï-Ho Chi Minh. Mais il reste forcément nettement plus cher que les autres moyens de transports (prendre des billets à l’avance permet de réduire nettement le coût de ces derniers).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *