Montélimar est une ville a découvrir, avec une histoire riche et surprenante, facilement accessible depuis nos Gîtes

Découvrez la petite histoire d’un quartier du coeur de ville de Montélimar, que les anciens appellent le Grétamont

Bonus Gratuit : Le Guide Complet des 25 meilleures activités à Montélimar et dans les environs pour un séjour inoubliable

Vestiges du passé dans un ilôt urbain du centre ville en recomposition

Au cœur du centre-ville de Montélimar, un ilôt urbain est en cours de réhabilitation.

Il s’agit d’un secteur que les anciens appellent le Grétamont, du nom de l’école de formation professionnelle qui s’y tenait il y a quelques décennies.

Deux pans de l’ilot ont déjà été réhabilités, avec la construction d’immeubles à vocation d’habitat social.

l'ilot grétamont à montélimar en hypercentre ville proche de l'auditorium
Un pan d’histoire de Montélimar s’affiche encore en cœur de ville

Reste une enfilade de façades, le long de la rue Chrétien, qui n’ pas été touchée.

Et il s’agit d’un pan d’histoire de Montélimar que l’on peut encore apercevoir, bien que décrépi.

aux portes de la provence des gîtes à montélimar
Ancien magasin rue Chrétien dans le centre ville historique de Montélimar

Les anciennes boutiques des années 60-70 dont on peut voir les restes, ont beaucoup de charme.

a montélimar une ville chargée d'histoire avec des belles chambres d'hôtes
Enseigne dans l’ilôt Grétamont dans l’hypercentre

On se projette en arrière à la lecture des noms des boutiques :

  • « Best Look », probablement un magasin de vêtements un peu chic
  • « Les Perruches », nom qui laisse plus de place à l’imagination : magasin de graines ? de chapeaux ? ou tout simplement animalerie ?
  • Pour « les quatre chemins », le doute n’est pas permis, il s’agissait visiblement d’une librairie

Un profond changement des usages commerciaux de Montélimar

La vue de ces vieilles boutiques amène également des réflexions plus profondes sur l’évolution de nos utilisations de la ville.
Visiblement le centre-ville historiques était un lieu de rendez-vous commercial fondamental il y a quelques années. En effet, nous sommes ici bien loin des rues commerçantes actuelles. L’offre de boutiques s’est donc contractée.
Les usages ont évolué et ne restent en centre-ville quasiment que les commerces qui se situent rue Pierre Julien, rue 4 alliances et rue Daujat.

Les autres ont émigré dans les galeries marchandes de Leclerc, Carrefour, Géant, ou sont allé s’installer dans les zones commerciales des Portes de Provence, de Gournier, ou encore du Meyrol.

Rue chevrerie et sa rue historique de montélimar avec ses commerces
De belles enseignes sont également visibles rue Chèvrerie et aux alentours dans les ruelles de Montélimar

 

Petite anecdote sur le nougat de Montélimar

On retrouve ce schéma de déplacement des usages du centre-ville vers les extérieurs avec la sucrerie emblématique de Montélimar, le nougat.
Les ventes se faisaient principalement sur la RN7 qui était mythique pour ses bouchons au niveau des allées provençales.

Les vacanciers profitaient de la pause obligatoire pour acheter du nougat aux commerçants qui passaient directement entre les voitures.

Désormais, la RN7 a été dévoyée à l’ouest de Montélimar, sur ce que l’on appelle la déviation poids lourds. Les magasins ont suivi et l’on retrouve désormais tous les grands noms du nougat de Montélimar le long de la RN7… qui est régulièrement le siège de bouchons !

Les usages se sont déplacés, mais l’idée générale est restée la même pour assurer le succès de la friandise…

fresque nougat et place europe
La fresque du nougat place de l’Europe dans le centre ville de Montélimar, devant la Poste