Le Mistral à Montélimar

Montélimar est une ville magnifique qui se situe aux portes de la Provence. Ville phare du département de la Drôme, elle recense près de 40 000 habitants. Ce qui la rend célèbre ? Le fameux nougat de Montélimar qu’elle produit depuis des générations.

Mais à quelle période de l’année peut-on y faire une visite? Qu’en est-il du Mistral de Montélimar?

C’est ce que nous allons voir tout au long de cet article pour vous faire découvrir au mieux la région.

Bonus Gratuit : Le Guide Complet des 25 meilleures activités à Montélimar et dans les environs pour un séjour inoubliable

Le mistral : le vent régional le plus célèbre

Quand on pense au Mistral, on fait surtout référence à ses inconvénients comme le ressenti très glacial lors de la période hivernale, ou encore l’arrivée des méduses dans la mer méditerranée, la propagation rapide des feux, et d’autres dégâts importants.

Toutefois, le Mistral de la Provence a aussi ses avantages. En effet, si on commence à ressentir une brise légère en été, cela veut dire que la fin de la canicule est proche. Et il n’y a jamais de canicule à Montélimar car le Mistral est là pour adoucir votre séjour.

Aussi, il a pour mission de garantir un bon équilibre de l’écosystème provençal et prévient les pics de pollution !

Qu’est-ce qu’on entend par vents régionaux ?

On a tous déjà entendu parler du mistral.

Le Mistral est un vent qui est surtout associé à la Provence et à la vallée du Rhône. Il est très connu, car c’est un vent qui peut souffler vraiment très fort, surtout en rafales.

En parlant de vents régionaux justement, ce sont des anticyclones et des dépressions qui sont la cause des vents sur la terre en général. Ces vents sont dits régionaux, car ils sont surtout présents dans le sud de la France étant donné que c’est dans cette partie qu’il y a le plus de reliefs et que ce fait, ils influencent l’apparition d’autres vents. Les vents les plus populaires sont la tramontane, l’autan et le mistral.

Le mistral : le vent de Montélimar

Avec le marin, le sirocco, le cers ou encore la tramontane, le mistral est un vent régional qui souffle surtout sur les terres méditerranéennes. Celui du Rhône et de la Provence est le plus connu de tous, car il fait partie intégrante de la culture provençale. Il a une forte influence sur l’habitat, les paysages ou encore l’agriculture.

Le mistral souffle à compter de la Camargue jusqu’à la Corse.

C’est un vent sec et froid qui souffle surtout le jour, avec une moyenne de 50 km/h avec des rafales qui peuvent aller jusqu’à plus de 100 km/h.

C’est en hiver et au printemps qu’il souffle le plus et on enregistre le plus de rafales justement dans la vallée du Rhône, dans le sud de Montélimar.

Il peut durer de quelques jours à une semaine. Dans la vallée du Rhône, le mistral provient du nord et souffle surtout un jour sur trois. Sa direction va du nord-ouest de Marseille jusqu’à l’ouest sur la côte Varoise et la Corse.

Quelle est la meilleure période de l’année à Montélimar ?

La meilleure période pour aller à Montélimar est d’avril à octobre.

En effet, la température est propice au tourisme et vous pouvez en profiter pour visiter tous vos monuments favoris.

En moyenne, en période estivale, de juillet et août, il fait très chaud et l’affluence touristique est à son paroxysme.

En janvier et février, il fait froid et le mois de novembre est le plus pluvieux de l’année.

Pour entrer plus en détail dans le climat donc, entre janvier et février, le climat est plus froid surtout en début de soirée.

Si vous séjournez ici en Mars, c’est correct, avec une température qui peut vite monter jusqu’à 26°.

Entre avril et juin, c’est le moment idéal pour profiter d’une température douce et des premiers rayons de soleil qui caressent la peau !

Toutefois, la période de juillet à août est la plus recommandée, car il fait suffisamment chaud pour ressentir les joies de la saison estivale.

Le Tourisme à Montélimar : que visiter d’incroyable ?

Ce qui rend la ville attractive, ce sont ses sites historiques à l’instar du château des Adhémar , son architecture médiévale ainsi que son centre d’art contemporain.

Le musée de la Miniature est par exemple un lieu d’attraction où vous pourrez vous attarder. Vous pourrez aussi profiter du beau temps par exemple pour visiter la maison Diane de Poitiers dans un magnifique style Renaissance, la chapelle Notre-Dame-de-la-Rose, bâtisse romane du 12e siècle avec sa façade baroque édifiée au 17e siècle.

Bien évidemment, un détour au palais des bonbons et du nougat doit obligatoirement se faire. Pour les passionnés le musée européen de l’aviation de chasse ainsi que le musée d’art contemporain Saint-Martin sont ouverts à tout public !

Côté centre-ville, des restaurants et des boutiques sont ouverts de part et d’autre avec des parcs, la place du théâtre et sa grande fontaine ou encore ses pelouses.

Pour accéder à la ville, vous pouvez passer par l’autoroute A7 ou via le TGV en provenance de Paris, Marseille et Montpellier. Et pour vous déplacer en ville, misez sur le réseau de bus de Montélibus avec 9 lignes urbaines.

Pour vous aider, voici 20 sites à visiter à Montélimar !

Le Mistral à Montélimar, c’est aussi le Palais des Congrès

Le nom officiel du palais des congrès de Montélimar est Charles Aznavour. Cependant, il est construit sur une ancienne salle, la salle Mistral.


Le nom est resté dans le language courant des Montiliens et si l’on vous dit d’aller vous garer du côté de Mistral, c’est de la place de l’Egalité en face du palais des congrès qu’il s’agit !

Conclusion sur le Mistral à Montélimar

Le Mistral est un vent qui souffle dans la vallée du Rhône et surtout à l’intérieur de la Provence.

Il a parfois mauvaise réputation mais il permet surtout de chasser les nuages, la pluie, et la pollution. L’été il rend les températures beaucoup plus supportables.

Vive le Mistral !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *